Petite critique cinématographique d’un triste jeudi soir.

Phil Spekto s’ennuie souvent la semaine. Il a même des pointes de nostalgie les jeudis, allez savoir pourquoi. Mais comme ce n’est pas le propos de cette chronique, je vais éviter le sujet qui n’intéresserait probablement pas beaucoup de monde, sauf quelques lecteurs étudiants à temps partiel en psycho ou de vieux adeptes de Freud qui se seraient égarés sur le web pour tomber malencontreusement sur ce blogue.

Jeudi soir ennuyeux parmi les autres, j’ai offert à Phil d’aller voir le dernier Marvel dont il n’arrêtait pas de vanter les probables mérites en terme sirupeux et dithyrambiques… Le titre du film? Une piscine mortelle, je crois! Ça sonne macabre de même, mais le titre original en anglais – Dead Pool, je ne suis pas certain que Phil me l’ait traduit correctement, sonne beaucoup mieux. Naturellement, je vous conseille la version originale du film, la traduction que frérot voulait voir doit être désastreuse. Je préfère toujours les versions originales, ça fait snob pis ça dérange le jeune Spekto. Le film? Le genre de film dont il raffole. L’histoire tient en trois lignes ou en deux phrases pas trop complexes. Je ne vous les écrirais pas, vous pourriez les deviner après quelques mots tellement c’est simple… Non Phil, je dis pas que c’est mauvais là!

  • Mais tu dénigres déjà le film…
  • Je dénigre pas, je critique! Critiquer consiste à regarder quelque chose de haut en ayant l’air de vraiment connaitre l’art en question. Le sujet importe peu, il s’agit de savamment doser le mépris, l’enthousiasme et les références de l’art. Mais sache que c’est pas parce que je n’ai pas viré mon banc à l’envers en lançant mon popcorn payé trop cher partout comme tu l’as fait que je n’ai pas apprécié.
  • Mais c’est drôle!
  • Quoi, le film ou de rire trop fort la bouche pleine de popcorn avec trop de beure artificiel?

D’ailleurs les gens devant nous semblaient trouver beaucoup moins drôle les averses de popcorn qu’ils ont reçu … Mais je sais, Phil, tu es enthousiaste! Il y a d’ailleurs des éléments enthousiasmants dans ce dernier opus de Marvel. C’est visuellement fidèle au style, un brin léché, le souci du détail qui rend la patente réaliste, il y a aussi le ralenti redondant comme si on était trop con pour voir l’action en vitesse réelle ou pour nous faire vraiment bien voir le geste spectaculaire du héros. Il y a même l’absence de quatrième mur lors de certaines scènes qui donne un air rafraichissant à l’ensemble, l’humour adulte et la violence visible apportent même une allure de maturité… Mais y’é un peu là le problème du film! C’est un ado mal déglingué qui mue encore. Par moment il voudrait nous faire croire qu’il a de la barbe et du poil sur le chest, mais à d’autres moments on le retrouve encore à jouer avec ses Hot Wheels. C’est pas encore un jeune homme mais il n’a plus le charme de l’enfance. Adieu la magie enfantine qui nous entraîne dans ses élucubrations et ses histoires, qui nous fait croire pendant une heure ou deux que nous aussi on joue au héros, que tout est possible et qu’il n’y a pas de mal à rêver éveillé. Le charme n’opère pas dans Dead Pool. J’ai ri, ne le dites pas trop fort à Phil, j’ai été diverti, mais je suis sorti de la représentation avec un drôle d’arrière-goût, une curieuse impression qu’il me manquait quelque chose… Je ne transportais pas les images récurrentes qui s’infiltrent en nous quand un film nous entraîne dans son univers.

  • Tu n’as vraiment pas apprécié alors…
  • J’ai beaucoup apprécié les bières du Bénélux que tu m’as payées avant. Je n’en parle pas parce que les lecteurs vont penser qu’ils sont sur le blogue du grand frère. Mais comme la chronique est bien écrite, ils risquent de ne pas comprendre…
  • Pis pourquoi c’est moi qui paye toujours la bière? je gagne bien moins ma vie que tu ne le fais…
  • Mais moi j’ai payé mon billet de cinéma pour un film que j’allais voir pour toi!

Phil ne voit pas toujours les choses avec la bonne perspective. J’oserai même affirmer qu’il dira que je ne comprends pas le film qu’il a tant apprécié, que je ne vous conseille pas d’aller le voir. Mais non Phil, je conseille à tous de voir Dead Pool.

Mais attendez qu’il sorte en DVD!

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Roos Spekto dit :

    Ne te moque pas trop de ti-frère, c’est un grand sensible. Mais maudit que tu as raison…

    J'aime

  2. Phil Spekto dit :

    Hey ho les vieux! Vous pourrez toujours vous louer « Le Cuirassé Potemkine » si ça vous chante. moi je vais continuer à regarder des films divertissants…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s