Brouhaha en PM

Silence et noirceur régnaient dans les vestiges du Tonneau d’Or. Iommi tronçonna soudainement l’atmosphère, je m’en trouvai immédiatement rassuré. Et quand Ozzy beugla ses premiers mots, un sourire prit confortablement place dans ce faciès pas toujours chaleureux. Ne restait qu’à suivre l’unique rayon de soleil qui tel un fil suspendu me mènerait assurément à la table des frères Spekto.

Surprise, le plus jeune n’y était pas. Supposément une vilaine toux, fort probablement une séance de PS4 ou d’onanisme; sapré Phil! À sa place, un étrange personnage aux cheveux rebelles et à l’oeil étoilé. Une lueur de folie se lisait dans son regard. Une pinte de vin d’orge noir à la main, il s’adressait à ses compagnons sans même daigner se retourner pour me saluer. Sans trop comprendre son propos, je compris qu’il déblatérait contre un redoutable ennemi, véritable ou imaginaire. Les deux frères opinaient du bonnet à chaque envolée du pirate enflammé. Réalisant que ma présence devenait une fois de plus secondaire, je tirai une chaise de la table voisine et décidai de m’asseoir un peu en retrait en sirotant mon verre de Maringouin Ascendant Vampire, solide bière sûre aux framboises de la Microbrasserie du Lac Saint-Jean. À votre santé, flibustiers de mes deux!

maringouin (3)

Ce ne fut qu’à ma deuxième consommation, une désaltérante Two Penny IPA locale du nom de Gasket de Tête, que je remarquai certains détails troublants. L’étranger bavard ne touchait jamais sa chaise ni la table. Il se tenait en équilibre en position faussement assise, son cul s’immobilisant à quelques millimètres du siège de bois. Un gant de cuir cachait sa main droite avec laquelle il levait sa bière tel un métronome réglé aux soixante secondes (soixante-six?) pour apaiser sa soif. Celle de gauche était nue et ne touchait que deux objets: une étrange plaque métallique et un téléphone intelligent. Et à chaque fois qu’il saisissait la fameuse plaque pour la brandir dans les airs en prononçant des paroles incompréhensibles, semblables à d’inquiétantes incantations, une pluie de rires gras déferlaient dans l’obscure enceinte, gracieuseté des Spekto complètement scotchés aux propos de leur interlocuteur.

IMG_20160222_135755219_HDR_20160225103340_20160225103610.jpg

À ma troisième consommation, le très désiré Skidoo Ascendant Deux Layes de MLSJ, je commençai à douter de mes perceptions. Ma vision me trompait-elle? Mon audition me jouait-elle des tours? Tombais-je petit à petit dans les panneau des clichés et des additions stupides et erronées? L’alcool dans mes veines nourrissait probablement mon imagination; il était temps d’aller me vider l’esprit et la vessie. Je me levai péniblement et me rendis à l’urinoir, là ou un néon trop puissant m’agressa sauvagement.

***********

M’étais-je assoupi quelques minutes, front contre mur et braguette grande ouverte, car dès la dernière goutte secouée, plusieurs habitués avaient envahi la place. En marchant vers ma table, j’accrochai malencontreusement un galopin à moitié rempli d’un liquide rouge foncé. Lorsque le verre se brisa au sol, un silence malsain se pointa. Plus de Black Sabbath, plus de mots échangés, plus de rires gras. Derrière moi, le néon survitaminé explosa. J’aperçus alors les deux frères et leur mystérieux ami fuir l’endroit en courant. Mais tout juste avant de franchir le seuil de la porte, l’homme à la main droite gantée me fixa du regard et cria sans s’arrêter: « Malheureux crétin, tu as réveillé le fantôme de Yoonmi Woo! Sa colère sera grande… »

Une main me tapa sur l’épaule pour attirer mon attention. Le serveur me tendit quatre factures et m’invita à payer immédiatement car son quart de travail était terminé. L’album Maxinquaye de Tricky remplaçait Paranoid, la clientèle était retournée à ses occupations et un employé s’affairait à ramasser mon dégât. Je payai en maugréant intérieurement et m’apprêtai à partir lorsque je pensai à m’excuser auprès du propriétaire de la consommation gaspillée. En me retournant lentement, je vis cette petite femme d’origine asiatique qui me dévisageait furieusement. Je n’eus point l’opportunité de lui offrir mes excuses avant de l’entendre me dire: « Lorsque tu rencontreras tes trois amis, tu leur diras que Yoomni Woo saura se venger! » Elle changea de table et je compris que je devais immédiatement quitter les lieux. Était-ce Yoomni Woo? son fantôme? une illuminée? L’avenir me le dira…

vin

Publicités

12 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. furynocturne dit :

    « […] fort probablement une séance de PS4 »… J’APPROUVE ! C’est une TRÈS bonne raison de s’éclipser… MAIS ! Cela dépend du jeu (de la qualité et/ou s’il en vaut la peine)…

    J'aime

    1. Phil Spekto dit :

      Le PS4 en vaut toujours la peine. Particulièrement, sur un champs de bataille, à l’aube, sur Hoth. Des lasers c’est cool!

      J'aime

      1. furynocturne dit :

        Vous avez TOUT À FAIT raison: elle en vaut toujours la peine ! Le petit bijou de Star Wars si je ne m’abuse ? Personnellement, je suis plus du genre à jouer à des jeux d’aventure ou tout autre jeux qui contient une histoire en arrière-plan, tel que The Last of Us (on espère une suite), Uncharted (d’où le quatrième « tome » sort d’ici les prochains mois), les jeux de la compagnie TellTales et ma passion ces temps-ci : Until Dawn ! Bon, je m’arrête…

        J'aime

  2. Philozique dit :

    C’est correct une séance de PS4, mais est-ce correct une séance d’onanisme???

    J'aime

    1. furynocturne dit :

      Absolument ! Mais je ne conseille pas de faire ces deux passes-temps en même temps… La manette a tout de même besoin de deux mains et non d’une pendant que l’autre est occupée…

      J'aime

  3. Greg67 dit :

    Yoooooooooooooonmiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Woooooooooooooooooooooo!

    J'aime

  4. Pousty dit :

    Je pense que t’a ecrit l’article apres avoir trop bu de shooter de mescal mon cher Philozique.

    J'aime

    1. Philozique dit :

      Hypothèse intéressante… mais non!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s