Les Goules étaient dans le coma.

le

Roos, Vous savez Roos Spekto… Ouais je sais, lui! J’étais là, tranquille, à me remettre d’une incroyable virée au Dieu du Ciel pour la Journée Pêché Mortel dont vous devrez me rappeler de vous parler, quand le grand escogriffe est arrivé tout essoufflé… LES GOULES… LES GOOoouuules!!! …Les gou.. QUOI? LES GOULES! Je sais, mais respire moins fort pis dis-moi calmement de quoi tu veux parler.

  • Les Goules sortent du coma!
  • HAN! Quoi?
  • Les goules sortent…
  • Les goules. Criss… LES GOULES… LES GGGOOUUUUUUllEEEEES.
  • Rio, calvaire relaxe! T’as l’air aussi fou que Phil au cinéma…

… Mais les Goules! Vous connaissez les Goules? Vous devez, vous savez… Les Goules, c’est un groupe mythique de Québec. Les Goules c’est trois albums incroyables et déjantés. Les Goules, c’est des textes poétiquement surréalistes soutenus par un rock éclaté aux accents punk et métal. Les Goules, c’est encore trop d’affaires pour toutes les écrire mais c’est surtout un groupe follement apprécié par les deux grands frères Spekto. Le plus jeune n’a pas de goût musical.

  • Les Goules sortent Coma!

Une nouvelle galette pour prouver que malgré leurs goûts pour la chair putride elles sont encore en vie. 11 tounes à mi-chemin entre leurs deux premiers opus et l’inoubliable Les Animaux, un son résolument goule mais avec des accents Keith Kouna probablement plus mature qui traîne avec lui dans son bagage ses albums solo. D’ailleurs il m’a dit plein de tendresse : « Procure-toi ça, mon tabarnak!..»

Bon comme Roos l’avait déjà acheté, il va me le donner! J’ai beau adorer les Goules, y’a des limites à faire dur, pis recevoir mon aide pour un blogue, c’est pas gratis! Les pièces sur l’album? Un instant… La pochette m’allume déjà! Roos ne comprend pas et s’impatiente probablement déjà mais d’la marde! L’œuvre¹ de Pierre Bouchard Newjoecool  qui orne la pochette – qui est produite par un Sam Murdock dont on a déjà parlé sur le blogue – vaut la peine d’être regardée.

a1120384442_16

 

  • Asteur que tu as admiré la pochette, Roos, va t’acheter le disque.
  • Mais non, j’en ai déjà un!

Mes frères ne comprennent jamais rien du premier coup… Tu en avais un, Roos, tu me l’as donné et je l’apprécie, sache-le. Je l’ai écouté pis je dois dire que Keith est en forme, que Rabin me titille déjà la mélodie et que Ken sonne fort pis qu’à d’autres moments y’é plein de tendresse… Rio, tu parles encore de tendresse! Je sais, mais je suis sensible quand un groupe de même me fait un immense plaisir et tu t’apercevras peut-être qu’il y en a un peu en filigrane tout au long de l’album. Elle se cache discrètement derrière la démence des Goules mais pointe parfois son nez  dans les chansons plus smooth. Roos ne sera pas d’accord avec moi, mais y a juste à aller lire la critique de son ami Houblon Psychotique. Il y a quelques pièces qui me charment déjà après quelques écoutes: Coat de cuir me rappelle l’humour des premiers avec un petite teinte Biker. Coma, la pièce éponyme, frappe drette dans face comme Fermez Vos Yeules et la dernière pièce – Bergerie – m’offre à la fois le Keith kouna solo et le délire contagieux du dernier opus des Goules… Roos, tu l’écouteras pis après tu réserves sans chialer ta soirée du 22 avril! …. Ben oui le 22 Avril! Mais Pourquoi? demande-t-il innocemment.

  • Parce que le 22 avril tu me payes un billet de show! On va voir Les Goules à la Sala Rossa.

 

 

 

 

¹ Sincèrement désolé aux artistes, les images ont été légèrement modifiées pour fiter dans le cadre du blogue!!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s