La journée Péché au dieu dans le ciel

le

 

       Je préfère vous avertir, aujourd’hui, je vais être consciencieux et je vais écrire un texte à la troisième personne. Pas tant pour avoir l’air de Houblon Philozique que parce que je me sens un peu dépossédé de moi-même dans cette chronique… Houblon ne pouvait pas  aller à la journée Péché Mortel du Dieu du ciel pour je ne sais quelle raison et Roos non plus. J’ai donc traîné le petit frère avec l’argent du plus vieux et j’avais la consigne formelle de prendre des notes. Je dois ensuite rapporter mes impressions pour que Philozozique et lui écrivent une chronique sérieuse. Ils ont des aspirations ces deux là… Mais ce sont mes impressions et je sais probablement mieux écrire que les deux amateurs de bières.

C’est avec un brin de désabusement que je devais me rendre au Dieu du Ciel de Saint-Jérôme pour déguster plusieurs variations pittoresques et farfelues de la même bière… Saint-Jérôme? Je sais simonac! Phil se plaint déjà et ne sait même pas c’est où, mais un ami de Roos devait être là. Il voulait que je le vois pour des raisons qu’il n’a même pas juger bon de me dire… Mais l’ainé paye la bière, faque je ne fais pas mon difficile.

  • Oui mais c’est vraiment trop loin Saint-Jérôme… Faudrait louer un char pis j’aime pas ça conduire loin de même…
  • Phil! C’est pas grave.. Tu loues un char, je le conduis et tu t’assoies à l’arrière… Oui à l’arrière! Non tu touches pas à la radio… ..

Les Spektophiles au Péché Mortel day! 

Samedi le 27 février avait lieu la Journée Pêché Mortel du Dieu du ciel. Évènement couru dans le monde des bières de microbrasserie. Spektophiles.com, toujours désireux de répondre aux souhaits de ses nombreux lecteurs, a envoyé une équipe goûter les multiples variations de ce stout impérial au café tout à fait délicieux.

Notre troupe de choc devait rejoindre un amateur reconnu et prestigieux dans un des établissements de la microbrasserie. Le petit homme au gosier hypertrophié les attendait impatiemment en dégustant déjà une énième consommation. Sur l’ardoise de l’illustre bistrot, près d’une douzaine de choix étaient inscrits au menu. « Incroyable… Stie… Cali…  » criait déjà Rio en reluquant le serveur pendant que Phil cherchait déjà un moyen d’avoir l’air sérieux tout en consommant de l’eau. Le sympathique nabot semblait se parler à lui-même tout en regardant son verre d’un œil trouble. Rio, toujours désireux de partager avec un amateur ses découvertes, tentait de lui expliquer en quoi la Cask renouvelait le genre… « Le parfum délicat des houblons et du café donne un goût spectaculaire et sensible à ce nectar qui gagne à être dégusté… »

« Peut-être, mais je sais pas trop de quoi tu parles, Rio!… Moi, à 9,5% d’alcool, je trouve que ça fait la job! Pis je peux boire un café et une bière simultanément. Pour une fois que je sors quelque part, aussi ben faire deux affaires en même temps. Pis arrête de m’appeler n’importe comment, c’est Spit mon nom! »

spitty2.png

Phil, désireux de se joindre à la conversation, entama un discours sur la décoration néo romaine de l’établissement tout en vantant les mérites de l’eau locale. Rio, fidèle à lui-même, commandait à peu près tous les choix du menu en hurlant au serveur qu’il s’en crissait parce que c’était pas lui qui payait anyway… Que le Péché Mortel était un profond puits d’encre dense dans lequel il nagerait volontiers nu et flamboyant. Phil, sceptique, goûtait quelques bières sans comprendre ce qu’il devait apprécier. Rio, debout sur sa chaise, tournoyait en éructant que des pêches dans un Péché Mortel, ça donnait le goût de s’en frotter sur le chest pis que c’était divin. L’ami lilliputien callait verre sur verre en cherchant à comprendre pourquoi Roos n’était pas là. La foule s’enivrait presque aussi rapidement que votre fidèle serviteur qui tentait de convaincre un convive que le Nabob utilisé dans la version Fût de Bourbon était un café équitable parce que Criss c’est important d’être équitable quand tu vends ta bière 2 piastres le shooter..

…Paradoxalement, une partie de lui-même se disait que s’il était Houblon Psycholozique, c’est probablement quelque chose de pédant comme ça qu’il écrirait dans sa future chronique: Le Péché Mortel Cognac-Brandy et le Bourbon 2013 furent mes coups de cœur de la journée. Profonds et riches, pleins de subtilités, ils offrent une touche de vanille ainsi qu’un intrigant goût de noisettes, ou de noix grillées, qui s’articulent de manière bien distincte dans les deux interprétations. La version aux pêches a le mérite d’être la plus belle surprise du menu. Mais les effets redoutables des multiples breuvages conjugués à l’étrange pouvoir d’ubiquité d’une curieuse entité spectrale firent plutôt que Rio vivait deux journées simultanément. D’un œil, il cherchait un étrange pirate et de l’autre, le séduisant serveur qui s’impatientait tranquillement. Le pauvre fulminait secrètement contre ses patrons de l’avoir fait travailler cette journée-là tout en se disant que l’énergumène qui lui postillonnait au visage des « Je connais Yoonmi woo! » il allait ben vite le crisser dehors. Que l’atmosphère de la place était étrange aujourd’hui et que de la femme assise seule dans son coin émanait une inquiétante pulsation…

« Elle est là, Yoonmi Woo! Elle est là!! » criait Rio. Les yeux pleins d’effroi, il tentait maladroitement de prendre une photo de l’étrange apparition. C‘en était trop pour le pauvre Spitty qui maudissait toute cette histoire… Phil, désireux de bien paraître, traînait déjà son frère vers l’extérieur en laissant sur la table l’argent du plus vieux. La voiture partit sur des caps de roue pendant que Rio, éberlué, cherchait à comprendre comment la femme avait bien pu disparaître une fois le flash enclenché. Dans ses pensées confuses, le rire tonitruant du pirate aux cheveux rebelles et à l’œil étoilé résonna jusqu’à Montréal…

Pourquoi diable était-il allé se perdre aussi loin de la ville?

 

yoomniWoo.png

 

 

 

 

 

 

 

 

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Phil Spekto dit :

    Yahou! As-tu mal aux cheveux ce matin? Il n’y avait même pas de Bud light dans ton bar. Une chance que c’est l’autre qui payait!

    J'aime

  2. Pasqual godin dit :

    Malade!
    Le pirate est sûrement un disciple des pâtes : le monstre de spaghetti volant. Hummmm! Il faut le surveiller celui-là.

    Yoonmi Woo s’en chargera!

    J'aime

    1. Philozique dit :

      Merci M. Godin, vous venez sûrement de me donner un indice pour mieux cerner le mystère du pirate et de Yoomni Woo. J’en ai grandement besoin…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s