ARDÜ PRØCESSUS

Va pas croire que je cherche de la compassion. Pense vraiment pas que je me plains. Surtout, garde tes jugements pour ta petite personne. Je suis présentement au début d’un long processus d’assainissement personnel et je trouve ça dur en maudit. Assainissement personnel? T’as bien lu, je cherche à évacuer un peu de méchant pour le remplacer par du bon. T’inquiète pas, je ne vise ni la sobriété, ni le biovégétarisme, ni le spiritualisme religieux. Non, l’objectif est de mener une vie plus saine. Des indices mesurables? Ne plus dormir dans mon char, ne plus me réveiller dans la nuit pour détester mon patron, ne plus me laisser guider par mes bas instincts, ne plus me défouler contre quiconque s’oppose à mes idées, ne plus mépriser l’ambiguïté sexuelle de mon frère Rio ainsi que le manque de connaissances musicales et brassicoles du petit dernier. C’est sûr que le défi sera plus grand avec Phil, j’ai tendance à manquer de patience avec lui quand il veut jouer à l’intello. C’est sa façon de s’affirmer, je comprends, mais diantre (je me force pour ne pas sacrer, pas pire, hein?) que la faiblesse de ses arguments est parfois irritante…

Tout ça pour dire que le cheminement est parsemé d’embûches. Par exemple, hier, j’ai décidé de prendre l’air. Un beau dimanche ensoleillé dehors en après-midi, ça calme l’intérieur pas à peu près. Question de m’aider dans ma quête purifiante, je me suis claqué l’album Skuggsjá de Ivar Bjørnson & Einar Selvik en boucle en m’aérant le cerveau lors de ma grande marche solitaire. Ivar qui? Einar quoi? Désolé, t’as peut-être aussi peu de connaissances musicales que Phil finalement! Il s’agit de deux Norvégiens qui ont créé un projet pour souligner les deux cents ans de la constitution norvégienne. Comme le projet a suscité beaucoup d’enthousiasme, les gars ont décidé de pousser la chose et d’en faire un album, vraiment sublime dans le genre Folk Viking Metal. D’ailleurs, il paraît que ces types écrivent également de la musique pour la série Vikings si ça t’intéresse.

vik

Anyways, mon but n’est pas de te parler des gars, de leur look ou des bands dans lesquels ils oeuvrent normalement (Enslaved et Wardruna), je voulais juste t’expliquer que la proposition musicale de mon chum Philozique allait influencer la suite de mon récit. Comment? C’est en plein ça que je m’en vais te raconter après m’être préparé une petite tasse de punch alpin. D’après DAVIDsTEA, cette « hospitalité des montagnes » devrait bien m’accompagner dans ma démarche…

Voilà, je suis prêt à déballer mes péripéties en attendant que refroidisse un brin ce liquide à l’odeur louche. Alors imagine-toi deux secondes un gars de 90 kg se promenant à pied sur une piste cyclable presque entièrement déneigée avec une casquette Iron Maiden, un coat à moitié ouvert qui cache à peine sa veste Celtic Frost, un air bête naturel et son casque d’écoute sur les oreilles; il me semble que tu ne t’approches même pas de ça avec une perche de vingt pieds. Ooooouuuuuuaaaaaach!!! C’est quoi cette potion de marde? Saint citron de marmelade, y a vraiment du monde qui aime ça? Coconut, canelle, gingembre, pois chiche, quinoa, rétine de serpent, poil de yéti; what the fuck au juste? Dégueulasse! Vite une bière pour faire passer ça, juste une, promis…

Aaaaaaaaaaah, merci MaBrasserie pour cette canette de Tribale Double IPA, ça replace les idées au bon endroit! 473 ml de 9% bien salutaires. Je continue. Alors je marchais paisiblement sur une piste cyclable en pleine banlieue nord de Montréal. Je sais, je déteste les pistes cyclables et la banlieue, mais je voulais éviter les tentations. Je suis si fragile comme dirait De Larochellière. Ça devait faire environ une heure et demie que je déambulais à travers terres molles et flaques d’eau, au son d’une musique de pirates naviguant parfois paisiblement, tantôt en pleine mer agitée, lorsque je me suis approché d’une artère commerciale. Et qui dit artère commerciale dit également population. Il m’arrivait donc ici et là de croiser certains bipèdes qui promenaient le chien, un enfant ou simplement leur carcasse. Rien à signaler, juste des humains qui passaient rapidement sans même daigner lever les yeux en ma direction. C’était bien parfait ainsi. Puis lors d’un moment assez intense pour Ivar et Einar, je mettrais ma main au feu qu’il s’agissait d’un combat épique impliquant des Vikings (mon norvégien n’est pas à point), j’ai aperçu à quelques millimètres de mon visage une grosse patte poilue. Sans crier gare ou n’importe quel mot, j’ai saisi le membre velu tout en donnant un violent coup de pied derrière la forme au bout de celui-ci. Au ralenti, j’ai vu un énorme lapin tomber au sol, gémissant comme une admiratrice de Justin Bieber. Et quand la tête du lapin s’est détachée du corps, j’ai réalisé que la jeune fille à l’intérieur du déguisement pouvait effectivement être une groupie du sex-symbol prépubère; misère!

Je t’épargne les scènes du père qui sort du commerce temporaire en furie, de la fille qui pleure de douleur, de la dame âgée qui m’a jeté un regard assassin et du policier Picotte qui m’a jugé avant même que je ne prononce ma première syllabe. L’important à savoir, c’est que la jeune fille a fini par raconter une version assez proche de la mienne quand elle a cessé de pleurer et que tout le monde a réussi à comprendre que je n’avais en aucun temps chercher à blesser ou attaquer ce stupide lapin-marketing. Le seul qui semblait m’en vouloir encore, c’était le père. Il m’a traité de deux ou trois affaires avant de retourner dans son magasin de chocolat cheap. Comme dans le temps au hockey, j’ai noté son numéro en me promettant de lui faire payer le prix un peu plus tard. Je peux te garantir une chose: son commerce ne s’en tirera pas indemne d’ici Pâques…

lapino

http://www.skuggsja.no/

 

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. furynocturne dit :

    Plot-twist : J’étais la lapine…
    Ok, non, mais, sérieusement, ces lapins sortent de partout pour Pâques ma parole ! J’ai rencontré le même type de lapin mascotte la veille, en revenant du centre commercial… Il tenait une affiche publicitaire et nous envoyait la main. Un peu plus et je sortais de ma Honda pour lui faire un câlin… Les hommes en costume de mascotte… C’est trop pour moi…

    J'aime

    1. Roos Spekto dit :

      Navrant phénomène!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s