L’ESPOIR EST BRUN

Mettons une chose au clair avant de commencer: les Bowns de Cleveland n’auront pas une bonne saison en 2016. Trop d’incertitudes, trop de bonnes équipes dans la NFC North et trop de blessures en perspective pour RG III. Dans ces circonstances, un dossier de 6-10 constituerait un exploit pour les troupiers de Hue Jackson. Jouer pour .500? Les séries?

C’est juste pas réaliste.

Mais tsé quoi ami-lecteur? J’aimerais ça que les Browns connaissent du succès la saison prochaine. Pour différentes raisons, mon cœur est avec eux.

Hue Jackson

La première fois que j’ai entendu parler du gars, il venait d’être nommé entraineur chef des Raiders d’Oakland, c’était en 2010. Il succédait ainsi à Tom Cable aujourd’hui entraineur de la ligne offensive des Seahawks. Après une saison de 8-8, Jackson fut remercié de ses services (tout comme son prédécesseur). Contrairement à Cable, il n’a eu qu’une année pour se faire valoir avant de perdre son emploi. Je vais te le dire sans me cacher, je le trouvais un peu mal engueulé lorsqu’il était avec les Raiders. Pour moi, c’était  une victime de plus d’Al Davis qui avait eu sa chance dans la grande ligue et qui n’en aurait probablement pas d’autre.

La deuxième fois que j’ai entendu parler du gars, c’était il y a trois ans lors du passage des Bengals à la célébrissime émission de HBO «Hard knocks». Marvin Lewis était (est toujours) l’entraineur-chef, Jay Gruden le coordonnateur offensif, Mike Zimmer le coordonnateur défensif et Hue Jackson l’entraineur des porteurs de ballon. C’était l’année recrue de Giovani Bernard.

Tout ce beau monde occupe aujourd’hui un poste d’entraineur-chef dans la NFL en 2016. C’est incroyable quand on s’y arrête deux secondes.

Je le sais Giovani Bernard n’est pas entraineur-chef dans la NFL. Fais pas le malin ami-lecteur. Mais c’est justement l’accueil que Hue Jackson a réservé à Gio Bernard qui m’a fait changer d’avis sur le bonhomme. Chaleureux et inclusif, il avait invité sa gang (les porteurs de ballon) dans un resto avec le commun des mortels manger des ribs si mes souvenirs sont bons. Tout au long du camp, je l’avais trouvé généreux de son temps et pas seulement avec Gio Bernard. Hue Jackson possède cette attitude d’un gars qui connait tout et qui veut que tu réussisses, donc il te dit tout, dans les moindres détails. Il m’a semblé être un entraineur dur, juste et minutieux, le genre de mixte qui me plait.

Pour faire court, j’ai été séduit et aujourd’hui je suis content qu’il ait enfin une deuxième chance pour diriger une équipe dans la NFL. Je crois qu’il a bien mérité cette opportunité et j’aimerais que cette fois, on lui laisse  le temps de connaitre du succès.

RG III

L’individu me plait plus ou moins. Ses annonces de Subway m’énervaient plus qu’autre chose. Je n’ai pas aimé son comportement lors de sa deuxième et de sa troisième saison chez les pros. Je trouvais qu’il avait une attitude de marde comme j’aime souvent le dire.

Mais (gros mais ici), je ne me souviens pas d’avoir été autant électrisé par les performances d’un quart pendant une saison. Même toi ami-lecteur, il faut que tu sois de mauvaise foi, ou un fan des Cowboys, pour ne pas reconnaitre que la saison recrue de RG III en était toute une. Épique même.

Soyons franc deux secondes, il est en grande partie responsable de ce qui lui est arrivé et l’atmosphère était devenue toxique à Washington. Donc, on peut penser qu’un changement d’air lui fera le plus grand bien. Et puisqu’il est question d’espoir, je me permets d’espérer qu’il retrouvera sa touche de 2012 sous la férule de Hue Jackson.

Ce dernier déclarait justement, il n’y a pas si longtemps à une radio de Cleveland, que si RG III voulait connaitre à nouveau du succès, il devait retourner à ce qu’il faisait de bien lors de sa première saison. Jackson a ensuite continué, et ça c’est très intéressant, en affirmant que RG III ne serait jamais un « pocket passer ».

Imaginez un instant que l’ancien des Bears de Baylors recrée ne serait-ce qu’une partie de la magie de sa première saison dans la grande ligue. Rappelez-vous à quel point les Skins sont sortis de nul part pour participer aux séries cette année-là! Ça serait incroyable.

Brownbird singing in the dead of nigth

Faque là, tu te dis: « Le Pro y connait rien. Si RG III joue comme à sa première saison, il va se blesser. »

AH!

Et alors?

C’est exactement pour ça que les Browns pourraient repêcher un QB… ou pas. En fait, ce que j’essaie de t’expliquer ami-lecteur, très mal on en convient, c’est que leur choix de première de ronde pourrait donner le ton à la première journée du repêchage. C’est une raison de plus de s’intéresser à ce que font les Browns. Malgré plusieurs mauvais choix ces dernières années (Salutations à Johnny et Trent!), j’ai bon espoir qu’ils ne se tromperont pas cette année encore.

Même s’il y a eu de nombreux départs à la fin de la saison dernière (et ça continue!), je souhaite que la gang de Hue Jackson connaisse une belle saison. Pas nécessairement bonne, mais belle. Que je puisse écrire dans mes chroniques l’automne prochain des clichés du genre: « ils sont difficiles à jouer contre » ou encore « ils perdent tous leurs matchs par moins d’un touché ».  Bref, j’aimerais ça que le partisan de Browns retrouve un peu de dignité, qu’il voit une lumière au bout du tunnel.

Une lumière brune.

 

 

 

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Serafino dit :

    Romo et les Cowboys sont bons et excitants, point!

    J'aime

    1. Le Pro du Club dit :

      Faut pas être jaloux Serafino, les Browns ont le droit eux aussi à un peu d’amour.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s