BOWLING FOR NOTHING.

Vous êtes déjà allé jouer aux quilles avec les frères Spekto? Vous ne voudriez pas! Je sais même pas encore ce qui m’a pris d’accepter cette invitation de Phil… Les Quilles? Garnotter un caillou poli sur des bouttes de bois sculptés pour les faire tomber, grossier  même pour des Néandertaliens! Roos et Phil, qui savent parfois me prendre par les sentiments, m’ont dit qu’ils me paieraient les pichets.  « Let’s Go… C’est hot les Quilles! » me suis-je écrié légèrement surpris de la facilité avec laquelle je me laisse parfois convaincre.

Vous êtes déjà allé au vieux Forum? Roos, lui, est allé plein de fois! Je le sais, il nous l’a dit trop souvent en arrivant avec, curieusement, un brin d’émotion dans le regard… Il nous parlait de je ne souviens plus quel show en quelle année. De trop d’artistes qu’il a vus avec je sais pas qui de ses anciens amis… Des vieux groupes métalleux nommés dans le désordre et des vieilles histoires. Que c’était hot. Que c’était le bon temps. Que le Mac-Do en 80 c’était tough, que le rond de la glace est même pas situé à la bonne place. Que criss Roos, je suis même pas arrivé au salon de quilles pis j’ai déjà le goût de crisser mon camp! Phil qui, lui, a toujours l’air de nous écouter avec intérêt l’écoutait avec intérêt justement… Mais bon, déjà qu’on s’était foutu de la gueule de l’aîné au métro, fallait pas l’écœurer avec ses radoteries. Il devait nous rejoindre à Pie IX question de nous rendre beaucoup plus simplement dans la défunte antre des Canadiens. Vous avez déjà pris le métro? Lui non plus! Le tourniquet de la gate a failli rendre l’âme à plusieurs reprises avant que la brute comprenne qu’il fallait simplement insérer le ticket correctement dans la fente. Heureusement qu’aucun simili policier du métro ne rôdait dans les parages. Connaissant leur prédisposition à intervenir à grand coup de contravention injustifiée, ça aurait mal viré!

C’est déjà beau de s’être rendu sans trop de mal, mais faut jouer asteur… Pis on est pas seul! Phil, toujours désireux de plaire, a invité des étrangers. Sortir avec mes deux frères ça me va. Jouer aux quilles c’est correct si on me paye la bière. Mais jouer aux quilles avec les chums de mes frères… Les pichets sont mieux d’être bons! Pis on est une grosse gang. La genre de gang hétéroclite qui aime prendre de la place et faire du bruit. La petite fille du kiosque aux souliers qui sentent mauvais a mal filé quand elle nous a vu arriver. Elle s’est presque évanouie quand le grand escogriffe de Cédric lui a demandé des 16 en ne pointant pas ses pieds. La Couleuvre hurlait qu’y’était pas battable en essayant de faire des échauffements. Phil et Dave le Snake faisaient des jokes plates à la pauvre demoiselle qui ne trouvait pas les souliers du trop grand pendant que The Rock et Roos essayaient vainement de cruiser la serveuse en commandant des pichets. Ostie que ça commençait croche cette histoire là.

 

Ça pas été long qu’on débordait quasiment de l’allée entre les joutes. Ça pas été long que MA Rush qui avait parti la game voyait déjà sa baloune dégonfler avec philosophie et que Le Roche, qu’il ne faut jamais confondre avec The Rock, hésitait philosophiquement entre la force du lancer et la délicatesse malgré son manque totale de souplesse. Les autres buvaient de plus en plus dans le chaos qui s’installait sournoisement. Faque j’ai commencé sérieusement à boire pour rendre ça moins désagréable. Pis j’ai commencé à jouer pour que les amis de mes frères et mes frères commencent à comprendre que même si Roos parle plus fort pis que Phil veut être drôle, moi je suis sérieux. J’ai regardé La Couleuvre drette dans les yeux pis je lui ai dit d’un air de vieille drag queen: « Prêt pour la game? » J’ai sorti ma meilleure garnotte et ajouté quelques stepettes quand j’ai terminé ma motion avec le pied parfaitement pointé à 90% de ma main qui s’élançait vers le premier abat. Y’allaient voir que les Spekto, ils jouent pour vrai! Y’a des limite à faire dur comme disait Arseniq 33. Pis si je prenais pas les choses en main, c’en était fait de notre réputation. Roos avait déjà failli se battre avec un gars qui s’était permis un commentaire sur nos pratiques sportives et l’humour de Phil diminuait aussi rapidement que son nombre de dalot augmentait! J’ai demandé à quelqu’un de payer d’autres pichets et ajouté que c’était ma tournée avant  de retourner faire un abat. Le DJ s’est réveillé pis je me suis mis en t-shirt ben moulant pour être à l’aise dans mes mouvements. J’avais le pied fébrile et le bassin souple. La bière coulait de nos mentons hilares et les quilles succombaient à mes attaques répétées. En 4, 3, 2, 1 j’ai closé à 141 pis pour vraiment mettre un point final et leur montrer comment on règle les affaires dans la famille, j’ai parti La toune dans ma tête pis j’ai fait la chorégraphie de Before I Disappear… C’était pareil que dans le film quand j’ai fini sur une split parfaite! Ostie qu’ils étaient tous bouche bée! J’étais pas le King for Nothing…

 

 

Légèrement essoufflé et encore sur mon high, j’ai profité de leurs airs médusés pour déchirer mon t-shirt trop tight en criant « C’est qui la Bitch? » avant de partir à courir vers les quilles… Je volait littéralement quand j’ai sauté les bras en croix, le menton pointé vers la victoire et le regard altier avant de terminer abruptement ma chute en plein cœur de l’allée. Criss que ça glisse sec un torse glabre!

Vous iriez jouer aux quilles avec les frères Spekto, vous? Moi non plus!

 

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Pousty dit :

    Moi j’avais lu simili poulet ha ha ha!

    J'aime

  2. Rio Spekto dit :

    J’ai un minimum de classe, et de respect pour l’autorité, vous saurez cher lecteur. Je ne vais pas écrire tout haut ce que je pense tout bas! Mais ça me fait plaisir que vous ayez lu Simili Poulet!

    J'aime

  3. Dubby dit :

    Moi j’ai entendu, à travers les branches à lunettes, que votre fin de partie que vous qualifiiez de glorieuse, a été assombrie par un soudain lumbago suite à votre merveilleux plongeon qui s’est terminé par un dernier abat. Les 2 autres frères Spekto vous aurez ramené en vous tirant par les jambes pendant que vous vous plaignez, jusqu’à ce qu’ils se rendent compte que ce n’était pas nécessairement des cris de douleurs. C’est à ce moment qu’ ils vous ont abandonné au milieu de l’allée, seul, avec votre quille dans le c….

    Je ne sais pas si c’est vrai, mais juste pour ca, j’aimerais jouer aux quilles avec Les Spekto

    J'aime

    1. Rio Spekto dit :

      Je ne connais pas vos sources, mais je sais ce qui c’est passé et la suite des choses. Je pourrais seulement vous dire que mon lumbago ne m’a nullement incommodé et que si j’ai eu quelques choses dans le c** suite à la soirée je ne m’en suis pas aperçu!!

      J'aime

  4. Dubby dit :

    J’espère sincèrement que mes sources ne sont pas fiables, parce que cela voudrait dire que vous vous promèneriez encore aujourd’hui avec la…..

    Je vais changer de lunettes..

    J'aime

  5. Rio Spekto dit :

    Changer de lunette pauvre sir! Le seul qui m’a vu aujourd’hui c’est mon frère aîné… Je soigne le coup de soleil que j’ai sur le chest!
    C’est vrai qu’il avait un regard lubrique… Et je ne parle ni du soleil ni du chest.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s