TAU CROSS DANS FACE!

le

Je sais pas quelle mouche a piqué Roos mais dans un élan de générosité totalement imprévisible de sa part, il m’a invité à un show! Je sais, je comprends pas moi non plus… Il voulait probablement se faire pardonner ses propos déplacés de vendredi soir. Y’é mauvais perdant le vieux criss.. Ajouté à ça, la halte surprenante et attendue de Tau cross à Montréal. Son cerveau a probablement ramolli… Je ne vous raconterai pas l’histoire de ce band punk/Métal, Roos et son nouvel ami Guy pourraient vous en parler longuement et avec passion. Il l’ont fait lors du show et c’est une conversation dont je n’ai pas envie de me souvenir car quand deux bibittes du genre se mettent à se raconter des anecdotes inutiles sur le frères du bassiste du groupe qui a permis la naissance du projet, tu te sauves! Anyway, moi je voulais voir le groupe depuis que leur galette jouait dans mes oreilles faque aussi ben en profiter avant de ne plus pouvoir le faire pis que c’est gratis!

Nous avions rendez-vous au Bénélux, notre QG depuis peu, pour se rafraîchir le gosier avant de crier à tue-tête comme des perdus devant des groupes bruyants.  Nous avons bu quelques bières, j’ai entendu mon frère marmonner dans la sienne – Il retrouvait ses humeurs moroses – et j’ai eu la surprise de voir Spit nous rejoindre sans être invité. Comme on ne crache jamais sur un luron supplémentaire dans une virée rock, pis que je pourrais parler avec quelqu’un qui m’écouterait sans répondre par des onomatopées négatives, ça m’a fait plaisir de le voir!

Tau Cross2.png

 

Quatre groupes usaient les planches de la petite scène des Katacömbes ce dimanche soir-là.  Parasytes partait le bal avec une prestation énergique mais pas assez longue.. Du punk solide dont j’aurais pris une double dose, une chanteuse qui a su charmer la salle et probablement quelques spectateurs… Du biscuit pour les oreilles!  Napalm Raid suivait avec un punk hardcore aux allures de révolte inaudible…  Heureusement le drummer était là pour nous étourdir un peu… Morne, qui porte superbement bien son nom, a endormi ensuite la foule avec un quelque chose métal – Vous demanderez à Roos, probablement le seul fan du groupe sur place, qui se touchait avec un manque total de discrétion tout en se balançant aux rythme soporifiques du groupe Bostonnais, de vous expliquer de quel genre de métal il s’agit… Moi je m’en crisse pas mal faque je suis aller prendre une marche avec notre ami Spit question de se tenir réveillé un peu et de trouver un pauvre à qui quêter une cigarette.

tau2

 

De retour dans la salle pour la prestation tant attendue, une autre pinte de Sang d’Encre à la main – On a beau sentir le punk, on sait boire – on gigotait juste à voir le band prendre place sur la scène… La tension est palpable. Les cordes se tendent, le testing est fait, les premier accords mettent le feu aux poudres pis criss c’est parti. Une prestation sans faille, solide et enivrante… C’est en état de transe que je passe l’heure devant la scène à me laisser bercer par les rythmes puissants et lourds de Tau Cross! la tête en feu et des cheveux dans la face, aux premières loges à recevoir les postillons du chanteur, je pense que j’ai a peine pris conscience que c’était fini quand les dernier accords ont sonné le glas de cet instant mémorable… Chu revenu tranquillement à la réalité et j’ai marché dans une plaque de vomi en allant retrouver Roos qui dormait à moitié sur l’épaule de son chum Philozique. Y’en avait un peu sur les souliers… Criss qui sait pas sortir le vieux!

Je pense qu’y’é pire que Phil!

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s