THE ROCK ET L’OLYMPISME

Une carte postale philosophique de The Rock

Je suppose que t’es rivé devant ton écran de télé depuis vendredi? C’est ça que je me disais. Permets-moi de te poser une autre question: t’étais où ces quatre dernières années? Je connais une partie de la réponse. Sûrement pas devant ton écran pour regarder ces mêmes athlètes. En fait, pendant quatre ans, la natation, la gymnastique, le plongeon, le judo pis tous les autres sports présents aux olympiques n’étaient que des concepts abstraits dans ta vie. Là, t’embarques dans la parade et t’encourages même du monde que tu connais pas. Surtout ceux qui portent les couleurs de ton pays. Ton pays juste pendant les occasions spéciales comme les olympiques parce que tu dis tout le temps que t’as rien en commun avec les maudits Ontariens pis les autres blokes du ROC. En plus, tu dois chialer contre le gouvernement parce que tu paies trop d’impôts, parce qu’il subventionne trop d’affaires sauf toi. Mais pour la présente quinzaine, c’est correct. T’as un beau show de télé, t’es heureux, t’en as pour ton argent. Tu vis des émotions. Tu vis tout court. Vive la procuration. Mange tes chips et bois ton Coke, la vie est belle…

Ne te méprends pas sur mes intentions, je ne veux pas brimer ton bonheur actuel. Non. Je veux juste te faire réaliser quelques trucs pendant que l’occasion passe. Vois-tu, j’aime énormément le sport et l’olympisme. Les athlètes ne sont pas des paresseux comme la plupart des gens qui forment la société. Ils travaillent dur, ne comptent pas les heures, cherchent constamment à s’améliorer et à se dépasser. Les plus forts et les meilleurs sont récompensés. C’est comme ça que ça devrait fonctionner dans la vie. Tu produis, tu récoltes. Tu te pognes le cul, t’as de la marde. Ton pays te finance, tu le représentes de ton mieux et tu espères entendre ton hymne national à la fin de ton épreuve. Tu ne craches pas contre ton drapeau les quatre années précédant les jeux…

Je suis fédéraliste, capitaliste, sportif, raffiné et de droite. J’exècre la mollesse, l’inaction, l’apitoiement, la dépendance et l’hypocrisie. Je considère qu’il est de notre devoir de toujours chercher à nous dépasser comme ces athlètes olympiques. Continue à regarder les jeux, c’est parfait pour toi, mais change ensuite ton regard sur la vie, sur ta vie. Tire une leçon du spectacle grandiose qui t’est offert grâce à mes taxes de travailleur acharné et reprends-toi en main. Plus haut, plus loin, plus fort. La recette des gagnants. Ma recette. Ça m’a fait plaisir de te partager mon savoir même si je suis en vacances en Californie, bien gavé d’amour et des meilleures IPA américaines.

À bientôt nouvel être transformé!

The Rock

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s