LES JEUNES LOUPS

le

Hey ami-lecteur! Nous voici donc à l’aube du premier quart de la saison et certaines choses commencent déjà à se préciser. Cependant, je garderai le bilan du premier quart de la saison pour ma prochaine chronique parce que cette semaine j’ai plutôt envie de te parler de deux jeunes loups.

Si tu as lu mon texte de la semaine dernière, tu sais que cette année j’ai un petit penchant pour la NFC East. J’ai également remarqué que les réseaux sociaux et le Président Obama s’enflammaient pour les performances de Carson Wentz. J’ai aussi noté que plusieurs analystes posaient maintenant la question à savoir si les Cowboys sont aujourd’hui devenus l’équipe de Prescott.

N’écoutant que mon courage et tout en étant conscient que ces jeunes quarts mériteraient chacun une chronique, j’ai pris sur moi de les comparer afin d’offrir une opinion plus ou moins fondée à savoir lequel des deux est le «meilleur».

Des chiffres et des chiffres

Avant de m’avancer, de donner mon opinion, on va regarder les chiffres ami-lecteur. Après tout, cette chronique c’est presque pas n’importe quoi et on a parfois besoin de sérieux. Parfois. Voici un petit tableau avec lequel on peut comparer les performances de Wentz et Prescott depuis le début de la saison.

wentzprescott

Vite comme ça, lorsqu’on regarde le jeu aérien, on remarque que Wentz, avec le nombre de touchés, semble avoir légèrement le dessus. Parce qu’honnêtement, le reste est très similaire. Par contre, il ne faudrait pas passer sous silence l’apport de Prescott au sol. Avec 2 touchés et 57 verges, c’est là que ses statistiques s’égalisent avec le quart des Eagles. Ce dernier ne peut soutenir la comparaison de son homologue de Dallas avec une maigre production au sol de 11 verges.

J’ai préparé un autre tableau pour comparer les défensives que Prescott et Wentz ont affrontées à leurs trois premières semaines en 2016.

wentz-prescott

On constate que Prescott a affronté des défensives une petite affaire (mais pas de beaucoup) plus coriaces que Wentz. Washington, Pittsburgh et Cleveland sont tous dans le dernier tiers de la  ligue tandis que Chicago et les Giants se retrouvent dans le milieu du peloton. Leurs adversaires sont jusqu’à maintenant comparables. Une chose est sûre, ni un ni l’autre n’a encore pu se mesurer à une vraie bonne défensive. Le meilleur reste donc à venir.

Du côté de Wentz, les analystes y vont déjà de leurs comparaisons les plus improbables allant jusqu’à qualifier le jeune quart des Eagles de Jim Kelly de l’air moderne. La meilleure que j’ai lue: «Wentz is Manning pre-snap, Rodgers port-snap.» de Brian Baldinger. Je vais tout simplement dénigrer Baldinger, ancien joueur de ligne offensive, en vous faisant remarquer qu’il a le petit doigt de la main droite croche. Un souvenir des années où il a protégé des quarts ingrats dans les années 70. Voilà qui devrait tempérer son optimisme exagéré. Quin toé mon Brian! Ça t’apprendra à dire des niaiseries.

Le pro veille.

Pour ce qui est de Prescott, il serait imprudent de penser que si jamais Romo revient de sa blessure cette saison, il ne retrouverait pas son poste de partant aux dépends du jeune. Comprends-moi bien ami-lecteur, pour son bien-être je ne souhaite pas que Tony revienne, il a déjà beaucoup donné. J’ai déjà expliqué ça dans une chronique précédente. Par contre, lorsqu’on écoute des entrevues des membres des Cowboys, de Jason Witten à Jerry Jones, tous semblent s’entendre pour dire qu’il s’agit bien de l’équipe de Tony Romo.

Partisans des Cowboys et des Eagles, vous avez le droit d’être contents, mais attendez encore juste un peu avant de vous pétez les bretelles. Le temps nous dira bien qui sera le meilleur, mais je ne pense pas qu’à Philadelphie ou à Dallas vous serez mal pris.

Pour ma part, j’ai une petite inclinaison pour Prescott. Après avoir barbouillé la chronique avec des chiffres et des explications douteuses, je vais tout simplement l’expliquer par le fait que je préfère les quarts mobiles. Voilà c’est tout.

Ça va être tout un match le 30 octobre au soir lorsque les Cowboys recevront les Eagles!

Jared Goff quelqu’un?

Les Vikings…      

Quelques lignes sur l’équipe de l’heure (selon moi) dans la NFL en ce moment. Ils viennent d’anéantir les Panthers. Un match dans lequel Cam Newton a été victime de 8 sacks. Kelvin Benjamin qui jusqu’ici s’amusait comme un éléphant dans un magasin de porcelaine a été réduit au silence.

Ça fait mal à mon fantasy je vous en passe un papier!

Pas juste ça, la semaine d’avant, ils ont vaincu les Packers dans un duel défensif. Eux aussi se sont fait éteindre. Pas si mal pour une équipe qui a perdu son quart partant juste avant le début de la saison et un des meilleurs porteurs de ballon de la ligue il n’y a pas si longtemps. On les verra ce lundi soir contre les Giants qui eux-aussi ont début de saison pas vilain du tout . Un autre bon match, j’ai déjà hâte.

Bon football tout le monde!

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s