DÉCÈS DE MR BIG MAC

Michael Delligatti, le père du célèbre Big Mac, est décédé lundi dernier à l’âge de 98 ans. Vous avez bien lu, l’homme surnommé Jim était âgé de 98 ans! À croire que la nourriture servie dans ses multiples McDonald’s aura su l’aider à vivre si longtemps…

Le fast food servi par cette chaîne américaine n’est peut-être pas de la fine cuisine, n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un repas gastronomique pour certains vieillards comparé à ce qu’on leur sert en CHLSD. Vous croyez que je parle au travers mon chapeau? No way, mes vous autres! Ce soir, j’ai décidé d’aller rendre visite à mon vieux dans un centre que je ne nommerai pas pour ne pas mettre le paternel dans une position plus précaire qu’elle ne l’est présentement. Papa était d’humeur massacrante avant même que je ne le salue. Il vociférait contre Barrette, les Libéraux, les Habs pis sa dernière flamme. J’avais du mal à bien saisir tous ses propos tant ses idées étaient décousues et sa mâchoire molle titubait sans son dentier. Chose certaine, le cabaret devant lui n’allait pas le remettre joyeux. Une assiette de mou brun, de mou beige et de mou vert à côté d’un bol de soupe jaune et d’une tasse d’eau chaude. Si le bonhomme se fout désormais  un peu de la texture, un minimum de bon goût existe encore en lui. Et cette assiette était une atteinte à sa dignité! J’ai osé tremper un doigt dans les trois mares et c’était dégueulasse. De la marde en trois tons. De la viande, des patates et des légumes? Merci de me le dire, je ne l’aurais jamais deviné…

Quand Papa a vu aux nouvelles que Mr Big Mac était décédé, une transe s’est emparée de lui. Le cabaret s’est vite retrouvé dans le mur à sa droite. Les coulisses de nourriture donnaient un certain charme artistique à la chambre.

– J’donnerais n’importe quoi pour…

– Dis pas de niaiseries, Pa! Ton temps est pas encore venu…

– Phil, ta yeule!

– C’est pas Phil, Pa…

– Rio, ta yeule!

– C’est pas Rio non plus…

– Désolé, Roos, désolé. T’es ben trop bâti pour être Rio…

– C’est correct, Pa!

– Peux-tu juste aller me chercher un trio?

– Tu m’niaises, Pa?

– Aweille, j’ai faim mon gars!

Je vous jure que j’ai pas perdu une seule seconde à partir de ce moment-là. Mon père qui ne demande jamais rien à personne avait osé exprimer son désir de manger de la bouffe de clown; fuck les principes, c’est ça qu’on allait manger ce soir!

*******

En terminant notre repas, un préposé est entré dans la chambre pour ramasser le cabaret du paternel. Son regard trahissait sa pensée. Le type devinait exactement ce qu’il s’était passé. Je suis presque sûr qu’il retenait un sourire. Il n’a rien dit en quittant la chambre. Mon père a roté et m’a dit poliment que je pouvais disposer; je pense qu’il était fatigué. Une accolade chaleureuse, un merci senti, des yeux brillants. Je venais de passer un super moment. Juste pour ça, ça valait tout l’or du monde. Et juste pour ça, je voulais te remercier, Jim, RIP.

http://www.lapresse.ca/vivre/restaurants/201611/30/01-5046631-linventeur-du-big-mac-est-decede.php

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s