DES CHAISES ET DES FANS

Une chronique spéciale de Guy Latraverse

C’était jour de fête nationale au Québec, St-Colomban avait décidé de se la jouer big pour l’occasion. Les organisateurs avaient invité le cousin de Marcel Leboeuf et le fils de Gerry Boulet pour réchauffer la place avant les populaires feux d’artifices. Craignant une réponse timide de la population, ils ont décidé de débloquer des fonds supplémentaires pour attirer une tête d’affiche digne de ce nom: Rouge Pompier. Question de faire lever le party le plus tôt possible, on a demandé à Rouge Pompier de lancer les hostilités. Et comme la pluie effrayait tellement l’animateur, un genre de Réjean de Terrebonne, surnommons-le pour l’occasion le Colon de St-Colomban, ce dernier a prié le duo de débuter leur prestation quinze minutes à l’avance.

Comme nous avions eu la sagesse de nous faire un petit fond chez Spitty en après-midi, nous avons facilement résisté à l’appel de la Budweiser vendue sur place. Seuls Rio et Dolly, trop assoiffés, ont taquiné la canette américaine en cette fête du Québec; des gens supposément « politisés » pourtant. Heureusement, l’ami Philozique partageait avec nous ses canettes de Double Fruit Punch et de Mandrille en s’occupant tant bien que mal de sa progéniture. Une chance que Pousty et sa douce nous avaient faussé compagnie pendant quelques minutes, batifolant discrètement dans le champ à l’arrière du centre communautaire, pour nous permettre d’humidifier un peu plus nos gosiers meurtris.

Lorsque Rouge Pompier est apparu sur la scène, les fans de la formation se sont massés dans les enclos situés à l’avant, au grand dam des citoyens locaux, bien assis sur leurs chaises pliantes. Déjà que l’humour du Colon irritait et que les cheveux bleus de Jessy stimulaient plusieurs sourcils à sourciller…

Aux premiers accords de ce même Jessy, on entendait quelques personnes se demander si les feux d’artifices avaient été devancés. Ça sonnait déjà très bien! Puis les chansons se sont succédé au plaisir des fans et à l’incompréhension des autres. Une foule bipolaire à souhait pour être précis, MA Rush et Roos Spekto se sentant très bien dans une telle atmosphère; on se demande bien pourquoi… euh, pas vraiment en fait!

Là où le spectacle a pris son envol, ce n’est pas pendant Au Chant de l’Alouette, mais bien pendant Oudepelaille alors que le tout St-Colomban a décidé d’envoyer ses enfants sur la scène, non pas pour servir de chorale au band, mais juste pour se permettre un peu d’intimité à l’abri des regards. C’est d’ailleurs à ce moment que Pousty et sa douce sont revenus comme par hasard parmi nous et que Rio et Dolly ont callé une autre série de Budweiser.

À partir de là, le party était pogné d’aplomb, du moins dans les limites du possible déterminé par le lieu et le temps. L’arrivée de Kim Paris a excité tous les vieux mononcles de la place, ainsi que Dolly et Blondie, et la reprise du classique Avec les Yeux du Coeur, rebaptisé Avec les Yeux du Rock, a décoiffé le Colon déjà pas trop gâté côté capillaire. Le spectacle s’est conclu sur une excellente note avec la pièce Autobus et deux circle pits bien sympathiques. Même MA Rush courait en souriant, ce qui n’avait pas été vu depuis octobre 1996 d’après des sources plutôt fiables…

Le temps de reprendre nos esprits et de calmer la famille de Dubby en plein émoi, nous avons quitté les lieux avant de subir le duo de chansonniers et la pétarade polluante. Le retour était très tranquille jusqu’au moment où Dolly, prétextant un soudain mal des transports, a décidé de vomir sans avertissement son souper liquide. Inutile de vous dire que le petit sac de plastique provenant de la boutique Séduction trouvé dans la voiture de MA Rush n’a pas suffi à la tâche. Un beau gâchis qui a fait rire tous les gens présents sauf le conducteur. Heureusement, Dolly a échappé sa fiole d’huile de géranium Pelargonium Citronnella, ce qui a masqué l’odeur infecte de Budweiser régurgitée…

Où irons-nous l’an prochain? Aucune idée, mais rien ne presse, il nous reste encore un an pour y penser!

À LIRE ET À VOIR

ROUGE POMPIER À ST-COLOMBAN

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s