LA PAUVRE JALOUSIE DES HOMMES

Le jugement rapide, peut-être le plus grand fléau de notre époque. À l’ère des médias sociaux et de l’information (terme galvaudé) instantanée, l’humain s’emballe rapidement. Et hop mon commentaire distribué à tout vent! Peu importe s’il était bien réfléchi, je l’envoie dans l’éternité en ne sachant trop si j’en assumerai sa portée. Pire, parfois je…

FLOTTE FESTIVE

Le soleil nous éblouissait en ce vendredi matin. Presque autant que la to-drink-list que Philozique avait rédigée pour nous provoquer. Comme la Spektomobile refuse systématiquement de se rendre à Laval (un de ces nombreux mystères familiaux), Phil et moi avons décidé de la stationner près de la Grande Roue, cet objet de fierté nord-montréalais décorant…

DES CHAISES ET DES FANS

Une chronique spéciale de Guy Latraverse C’était jour de fête nationale au Québec, St-Colomban avait décidé de se la jouer big pour l’occasion. Les organisateurs avaient invité le cousin de Marcel Leboeuf et le fils de Gerry Boulet pour réchauffer la place avant les populaires feux d’artifices. Craignant une réponse timide de la population, ils…

BONNIE

Le claquement de porte résonnait encore dans l’appartement. La discussion n’avait duré que quelques secondes. Une explosion signée Rio. Même la mère de Phil avait préféré prendre son café instantané sur le balcon arrière pour ne pas entendre les frères s’engueuler. – Roos, veux-tu ben m’dire où t’as la tête ces temps-ci? – Euh… es-tu…

PRESSION

Une grisaille touffue recouvre Montréal en ce lundi matin. On jurerait une armée de S.O.S. tamponnées les unes dans les autres comme dans une soirée réussie à L’Orage. Crissement pas le goût d’aller travailler; l’impression que tous ceux qui entourent la Spektomobile ce matin sur le pont Pie-IX ressentent exactement la même affaire en ce…

Et si…

Whomsoever I’ve cured I’ve sickened now Whomsoever I’ve cradled I’ve put you down I’m a search light soul They say but I can’t See it in the night I’m only faking When I get it right Cause I fell on Black days How would I know That this could be my fate La vie est…

PISSE PAS TRANQUILLE…

Les frères Spekto, qui ne reculent devant rien, ne pouvaient pas manquer le 25ème d’Arseniq 33, ils ont donc envoyé Rio, le plus brave des trois, avec son courage et son kit moulant, affronter la bête au Petit Campus vendredi soir. De la musique magnifique, un thrash musclé (les bleus sur son corps en témoignent…

ÇA ACHÈVE!

Aussi bien dire les vraies affaires, je suis un peu déçu de Ovie pis de Lundqvist. Dans le premier cas, je peux comprendre, c’est juste un ailier. À Montréal, le meilleur attaquant est aussi un ailier. On ne gagne pas souvent les grosses séries en misant sur un ailier. C’est plate mais c’est comme ça….

WET DREAM

La ville défile lentement sous mes pieds. Aucune voiture n’apparaît, que de rares piétons déambulent sens contraire à moi. Où vais-je? Je ne sais pas. Tout droit, toujours tout droit. La rue ressemble à la St-Denis, parfois à la St-Laurent. Je croise des boutiques, des restaurants, des clubs… et des gens qui se dirigent tous…

VOYAGE MONTRÉALAIS

Le plan de départ avait changé deux fois. Commencer une virée avec du vin d’orge au Cheval Blanc n’est pas la plus sage des décisions, raison pour laquelle Rio et moi avions convenu que le Benelux serait l’endroit parfait pour nous créer un petit fond. MA Rush approuvait la décision, lui qui s’inquiète toujours à…

ENDORPHINE

Le point de rencontre était le Cheval Blanc. Malgré le soleil qui se permettait une rare percée, le Soldat avait choisi de siroter son premier vin d’orge de la journée à l’intérieur de l’établissement légendaire. MA Rush l’accompagnait en silence en textant à l’une de ses admiratrices, de plus en plus nombreuses doit-on spécifier. Kustard…

DEUXIÈME ROUND

Écoeure-moi pas, ami lecteur, j’assume le mot round de mon titre. C’est pas La Presse ou Le Journal de Mourial ici, on me paye pas cher et on m’oblige à trouver mes propres titres. C’est pas un nouveau propriétaire dans la place qui va changer les affaires de ce côté-là! Deuxième round donc de ce…