PRESSION

Une grisaille touffue recouvre Montréal en ce lundi matin. On jurerait une armée de S.O.S. tamponnées les unes dans les autres comme dans une soirée réussie à L’Orage. Crissement pas le goût d’aller travailler; l’impression que tous ceux qui entourent la Spektomobile ce matin sur le pont Pie-IX ressentent exactement la même affaire en ce…

DES KAPT’N POUR LE KAPTAIN!

La cuillère  bien brandie, le Kaptain, confortablement installé dans la salle de rédaction des Spektophiles, mange goulûment ses Kapt’n Krunch… Ça craque pis ça crunche c’t’affaire-là! Ça revole pis ça arrête pas de se faire manger… C’est avec un appétit qui ne semble pas s’amenuiser que le Kaptain Kustard passe au travers des bols. Pis…

FURIA!

Quand Mousse chante « ON MET LE FEU DANS CERVEAU » comment veux-tu pas virer fou dans le trash? Tu sautes, t’as des spasmes, tu cries à t’en péter des nodules, le plafond des Foufs est pas assez grand tellement tu voles haut, t’embrases l’extase qui t’a pogné pis qui te vire à l’envers… T’es sur le bord de la combustion…

BRUN CITRON, ÇA C’EST BRUN!

  – Il feele brun? BRUN!…. Brun… Du nutella à rabais qu’y’étale en couche dégoulinante de sentimentalité pré-pubère… Y fait des p’tites jokes anales, y s’adresse vulgairement au lecteur, y’a des sous-entendus disgracieux… Kustard, pourquoi t’as laissé publier ça? – Kessé que vous vouliez que je fasse? Il m’a pas vraiment… – On vous laisse en charge…

SOUVENIR D’AMOS (4)

Du plus loin que je m’en souvienne, que mon père ou que mon grand-père pourraient eux autres aussi s’en rappeler, jamais un printemps n’a été aussi hâtif et torride. De mémoire d’homme c’était du jamais vu un printemps aussi chaud à Amos. C’est dans le même moment qu’est arrivé l’enfant de la grande ville. Mon frère m’avait téléphoné, chose déjà bizarre…

SOUVENIR D’AMOS (2)

J’ai 12 ans et malgré moi, je suis à Amos. J’ai 12 ans et je ne peux pas dormir à Amos. Elle essaie de bercer mes nuits d’insomnies mais depuis bientôt un an, je dors à peine… Ce n’est pas qu’elle n’essaie pas la crisse, c’est qu’elle n’y arrivera pas. Elle me donne à tort son silence et ses bruits emmaillotés……

SOUVENIR D’AMOS

Parfois on s’absente un peu, pas pour mal faire, c’est qu’on s’éloigne un peu malgré sois. On s’enlise dans quelque chose qui devient vite une habitude malsaine. On se gratte le bobo même si on sait que ce n’est jamais la chose à faire. Mais on gratte pareil! Pis ça pique, faque on se gratte… Et c’est…

LA FEMME DE LA PHOTO (2)

Chapitre II Le courage obstiné «Voyager, c’est demander d’un coup à la distance ce que le temps ne pourrait nous donner peu à peu.» – Paul Morand – Y fallait vraiment arriver 3 heures à l’avance? – J’étais pas sûr avec le trafic pis tout. Le vol est à 8 heures… – Ostie qu’t’es insécure…

LES PICKLES C’EST OVER-RATÉ

– Vraiment! – C’est ce que je te disais, vraiment tough! Roos, l’allure plein de confiance, l’a saisi des mains de Rio. «Donnez-moi ça. Je vais vous montrer comment on ouvre ça un pot de pickles.» Au début, il forçait sans démontrer d’efforts puis son visage a progressivement viré rouge tomate trop mûre. – CALVAIRE!…

PASSER LA TONDEUSE DINS PISSENLITS

– Et c’était qui la vedette? – Ché pas, mais c’était une grosse vedette, le genre que tout le monde connait. La réponse du Stud me laissait perplexe. Au coin Pie-IX et Henri-Bourassa, la chaleur des rayons du soleil nous écrasait littéralement sur notre banc. On attendait Roos et Rio qui devaient nous ramasser un peu…

LE MINI-PUTT EST UN SPORT D’ÉQUIPE

Cette première semaine du mois de mai se termine sous le sigle du min-putt et ce que cette activité sous-entend : le plaisir d’être ensemble. Du moins, pour certains. Pour une rare fois depuis sa création, le blogue des Spektophiles sert dans cette chronique une de ses intentions premières c’est-à-dire raconter le même événement sous divers…

L’ANALOGIE DU DIVAN

Dans la famille, du plus loin que je me souvienne et, pour être honnête, je l’ai toujours connu, y a ce vieux divan qui traverse les années… Si je vous parle d’un vieux divan, vous avez probablement déjà une image en tête. Si j’ajoute qu’il est brun, rêche et usé. Qu’il est recouvert par ce qui…