SLAYER À LAVAL?

Euh, ai-je bien lu? Slayer à Laval pour sa dernière tournée mondiale, vraiment? Laval, à l’endroit ou à l’envers, ça reste Laval. Slayer, last tour et Laval dans la même phrase, ça sonne faux. Comme un show de La Chicane à Hochelaga mettons. Comme un show de La Chicane tout court. Bon, calmez-vous un peu…

POMPIERS PYROMANES

Une soirée parfaite, ça existe? Si oui, ça doit ressembler à samedi. Même si mes cartes étaient loadées, que la tank de gaz était à empty, que j’ai manqué l’avant-party au Cheval Blanc pis le souper au St-Bock. Tu vois, lecteur parfois trop nombriliste, il y a toujours moyen de moyenner avec ce qu’on a…

LE CHEVAL ET LE LION

Toujours spécial un vendredi soir. Un désir de lâcher prise naît aussitôt la semaine de travail terminée. Commencer par l’apaisement de la soif est une foutue bonne idée; un gosier sec attirant inévitablement la tristesse. Le Cheval Blanc devenait donc un must pour starter le tout correctement. Une Tête-Cheval, une Résinette et un Napoléon Monte…

GIA ET LES DERRIÈRES

Il est important de savoir assurer ses arrières et ceux de ses amis quand une situation se corse un peu. Cependant, pour certains trucs, il vaut parfois mieux juste ne rien tenter, ne rien dire. Je l’ai appris à mes dépens hier soir, leçon administrée sévèrement par mon amie Gia. L’uppercut final laisse encore des…

TENDRE MIE (ou l’amie tendre)

Il t’arrive parfois d’entendre des conversations un peu plus spectaculaires que d’autres? Ça détonne tellement par rapport à la norme que tu te demandes si c’est la réalité ou simplement un rêve étrange. Hier, une histoire abracadabrante de Granny nous a tous subjugués au dîner. Déjà que le ton était léger avec l’humour grivois de…

RIO EN UN MORCEAU

Le frère est enfin de retour après une longue escapade. On a jasé de tout et de rien pour reprendre le temps perdu et retrouver nos repères. Rio m’a manqué pas à peu près ce dernier mois. Autant je l’aurais shippé dans un container pour la Corée du Nord juste avant son départ, autant les…

FLOTTE FESTIVE

Le soleil nous éblouissait en ce vendredi matin. Presque autant que la to-drink-list que Philozique avait rédigée pour nous provoquer. Comme la Spektomobile refuse systématiquement de se rendre à Laval (un de ces nombreux mystères familiaux), Phil et moi avons décidé de la stationner près de la Grande Roue, cet objet de fierté nord-montréalais décorant…

DES CHAISES ET DES FANS

Une chronique spéciale de Guy Latraverse C’était jour de fête nationale au Québec, St-Colomban avait décidé de se la jouer big pour l’occasion. Les organisateurs avaient invité le cousin de Marcel Leboeuf et le fils de Gerry Boulet pour réchauffer la place avant les populaires feux d’artifices. Craignant une réponse timide de la population, ils…

PRESSION

Une grisaille touffue recouvre Montréal en ce lundi matin. On jurerait une armée de S.O.S. tamponnées les unes dans les autres comme dans une soirée réussie à L’Orage. Crissement pas le goût d’aller travailler; l’impression que tous ceux qui entourent la Spektomobile ce matin sur le pont Pie-IX ressentent exactement la même affaire en ce…

VOYAGE MONTRÉALAIS

Le plan de départ avait changé deux fois. Commencer une virée avec du vin d’orge au Cheval Blanc n’est pas la plus sage des décisions, raison pour laquelle Rio et moi avions convenu que le Benelux serait l’endroit parfait pour nous créer un petit fond. MA Rush approuvait la décision, lui qui s’inquiète toujours à…

ENDORPHINE

Le point de rencontre était le Cheval Blanc. Malgré le soleil qui se permettait une rare percée, le Soldat avait choisi de siroter son premier vin d’orge de la journée à l’intérieur de l’établissement légendaire. MA Rush l’accompagnait en silence en textant à l’une de ses admiratrices, de plus en plus nombreuses doit-on spécifier. Kustard…

MISE SOUS TUTELLE (2)

DJOBI, DJOBA « Une des choses remarquables de la vie, c’est que rien ne va jamais tout à fait mal. Tout peut toujours empirer. » – Bill Watterson Mon frère Phil, je l’aime bien, mais maudit qu’il est frileux. Pas juste des fois, tout le temps sti! Là, il paraît qu’il capote parce que la shop s’est…